Salle du conseil municipal

Fonctionnement du Conseil Municipal

La commune est diri­gée par un Conseil Muni­ci­pal dont les Conseillers Muni­ci­paux sont des acteurs essen­tiels.
Conseil municipal
Conseil municipal

Composition du Conseil Municipal

Le Conseil Muni­­­­­ci­­­­­pal de la Ville de Char­­­­­le­­­­­ville-Mézières est composé de 43 membres, élus en mars 2014 pour 6 ans.34 membres appar­­tiennent à la majo­­rité muni­­ci­­pale « Char­­le­­ville-Mézières en action » et 9 à l’op­po­­si­­tion (6 membres groupe « Bâtir notre ville ensemble », 2 membres groupe « Char­­le­­ville-Mézières fait front » et 1 membre non inscrit). 

La majo­­rité muni­­ci­­pale est compo­­sée du Maire, de ses 8 adjoints et 9 conseillers muni­­ci­­paux délé­­gués. 


Attri­bu­tion du conseil muni­ci­pal

Les attri­­bu­­tions exer­­cées par le Conseil Muni­­ci­­pal sont multiples et concernent divers domaines tels que l’état-civil, la jeunesse, l’en­­vi­­ron­­ne­­ment, la voirie, l’ur­­ba­­nisme, le social, l’édu­­ca­­tion, les acti­­vi­­tés cultu­­relles et spor­­tives …. Le Conseil Muni­­ci­­pal vote les déli­­bé­­ra­­tions, le budget, approuve le Compte Admi­­nis­­tra­­tif, émet des vœux sur tous les sujets d’in­­té­­rêt local … 

Salle du conseil municipal
Salle du conseil municipal

Séances du conseil muni­ci­pal

Le Conseil Muni­­ci­­pal de la Ville de Roanne se réunit une fois par mois sur convo­­ca­­tion du Maire. 

Le Maire préside les séances dont il fixe l’ordre du jour. 

Les séances sont publiques, toute­­fois l’as­­sis­­tance n’a pas la possi­­bi­­lité de prendre la parole. Elles se déroulent à l’Hô­­tel de Ville, salle du Conseil. Les élus, repré­­sen­­tant les citoyens, présentent les dossiers, parti­­cipent aux débats et votent les déli­­bé­­ra­­tions.

Commissions municipales

Les commis­­sions muni­­ci­­pales, compo­­sées des élus de la Ville de Char­­le­­ville-Mézières, examinent et préparent les projets de déli­­bé­­ra­­tion soumis à l’ap­­pro­­ba­­tion du Conseil Muni­­ci­­pal. Leur rôle n’est que consul­­ta­­tif ; elles n’ont donc pas de pouvoir de déci­­sion. 

Une commis­­sion peut aussi donner des avis et faire part de propo­­si­­tions d’amé­­lio­­ra­­tion. 

Les commis­­sions ne sont pas publiques mais, à la demande de leur Président et si néces­­saire, elles peuvent entendre des person­­na­­li­­tés quali­­fiées.