Votre navigateur n'est pas supporté sur ce site.Afin de profiter d'une navigation optimale, veuillez utiliser l'un des navigateurs suivants :
Moissonneuse gallo-romaine © Malagne – Archéoparc de Rochefort

Une moissonneuse gallo-romaine au Carrefour de la Croisette

Le

Après deux sorties remarquées et réus­­­­­­­sies dans la gale­­­­­­­rie commer­­­­­­­ciale de l’In­­­­­­­ter­­­­­­­mar­­­­­­­ché de la Ronde Couture puis au local caro­­­­­­­lo­­­­­­­ma­­­­­­­cé­­­­­­­rien des Restos du cœur, les musées partent une nouvelle fois à la rencontre de leur public.

Moissonneuse gallo-romaine © Malagne – Archéoparc de Rochefort
Moissonneuse gallo-romaine © Malagne – Archéoparc de Rochefort
Vaccination : Ardenne Métropole recrute
#Coronavirus Covid-19

Vaccination : Ardenne Métropole recrute

Pour cette 3e esca­­­­­­­pade hors les murs, c’est le musée de l’Ar­­­­­­­denne qui expo­­­­­sera à l’hy­­­­­­­per­­­­­­­mar­­­­­­­ché Carre­­­­­­­four de la Croi­­­­­­­sette, les 5 et 6 mars… une mois­­­­­­­son­­­­­­­neuse gallo-romaine !
Cette pièce impo­­­­­­­sante sera visible durant ces deux jour­­­­­­­nées, de 10 heures à 17 heures, avec pour tous ceux qui le souhai­­­­­­­te­­­­­­­ront les expli­­­­­­­ca­­­­­­­tions four­­­­­­­nies par l’équipe du musée de l’Ar­­­­­­­denne. Le public pourra égale­­­­­­­ment admi­­­­­­­rer divers objets gallo-romains, des repro­­­­­­­duc­­­­­­­tions (impres­­­­­­­sion 3D numé­­­­­­­rique) de bas-reliefs de la même époque, ou assis­­­­­­­ter à la projec­­­­­­­tion d’un docu­­­­­­­men­­­­­­­taire sur cette décou­­­­­­­verte archéo­­­­­­­lo­­­­­­­gique majeure. 

Les dents de la terre 

Cet incroyable engin agri­­­­­­­cole vieux de 2 000 ans consti­­­­­­­tue le résul­­­­­­­tat concret de la colla­­­­­­­bo­­­­­­­ra­­­­­­­tion de cher­­­­­­­cheurs et histo­­­­­­­riens belges et français réunis autour d’un micro-projet euro­­­­­­­péen Inter­­­­­­­reg. Quatre struc­­­­­­­tures (le musée de l’Ar­­­­­­­denne et la cellule archéo­­­­­­­lo­­­­­­­gique du conseil dépar­­­­­­­te­­­­­­­men­­­­­­­tal des Ardennes côté français, l’Ar­­­­­­­chéo­­­­­­­parc de Roche­­­­­­­fort et le musée archéo­­­­­­­lo­­­­­­­gique d’Ar­­­­­­­lon côté belge) ont uni leurs savoirs pour remon­­­­­­­ter le temps. Tout débute en 2014 lors d’une fouille réali­­­­­­­sée à Warcq, aux portes de Char­­­­­­­le­­­­­­­ville-Mézières. Les archéo­­­­­­­logues mettent au jour de mysté­­­­­­­rieuses dents de fer et parviennent à la conclu­­­­­­­sion qu’il s’agit des vestiges d’une mois­­­­­­­son­­­­­­­neuse décrite par des auteurs latins. Recréée spécia­­­­­­­le­­­­­­­ment pour l’oc­­­­­­­ca­­­­­­­sion par la plate­­­­­­­forme tech­­­­­­­no­­­­­­­lo­­­­­­­gique du lycée François Bazin de Char­­­­­­­le­­­­­­­ville-Mézières, la mois­­­­­­­son­­­­­­­neuse expo­­­­­­­sée les 5 et 6 mars permet­­­­­­­tra aux visi­­­­­­­teurs de faire un bond de 20 siècles en arriè­­­­­­­re…

Budget participatif - on en discute
#Budget

Budget participatif : on a déposé, on a étudié... Maintenant, on discute !

Toutes les actualités