Votre navigateur n'est pas supporté sur ce site.Afin de profiter d'une navigation optimale, veuillez utiliser l'un des navigateurs suivants :
Noël en Ardenne

Noël en Ardenne du 26 novembre au 31 décembre

Le

Depuis le 26 novembre, les chalets en bois ont envahi la place Ducale, les effluves de vin chaud viennent chatouiller les narines et les articles de Noël ont fleuri aux quatre coins de la place. Jusqu’au 31 décembre, le marché de Noël va égayer votre hiver. Le lieu parfait pour flâner en sortant du travail ou pour faire des emplettes et gâter sa famille.

Noël en Ardenne
Noël en Ardenne
Recensement
#Emploi

Recensement de la population : la ville recrute des agents recenseurs !

PROGRAMME

Le mot rêver, qu’il soit écrit à l’en­droit ou à l’en­vers reste le mot rêver. Voilà résumé en un modeste palin­drome, toute la philo­so­phie de ce nouveau marché de Noël dans sa version 2022. On ne va pas se mentir, chacun aime à cette période singu­lière de l’an­née, retrou­ver ses yeux d’en­fants. Dès la nuit tombée, la place Ducale s’ani­mera et se parera de ses plus belles lumières pour briller de mille feux. Prépa­rez-vous à rêver ! Mettez vos bottes et partez en voyage sur les traces des légendes arden­naises !

Le cheval Bayard à l’hon­neur

Comme chaque année, les légendes arden­naises sont mises en lumières sur le marché de Noël. Pour ce millé­sime 2022, le cheval-fée magique Bayard, bien connu pour avoir le pouvoir de porter les quatre fils Aymon (Renaud, Alard, Richard et Guichard) en même temps sur son dos, sera le fil rouge de cette édition. Pour l’oc­ca­sion, une scéno­gra­phie pleine de surprises est instal­lée sur la place Ducale où vous pouvez natu­rel­le­ment croi­ser l’in­car­na­tion de la légende mise à l’hon­neur, mais égale­ment aller à la rencontre d’ins­tru­ments de musique magiques ou bien encore de trolls… Ouvrez l’œil !

Un village de chalets

Que serait le marché de Noël sans son géant des forêts et ses petits chalets ? Une cinquan­taine de commerçants ouvrent les volets de leurs échoppes pour vous propo­ser des articles origi­naux.

Les papilles vont avoir de quoi être satis­faites avec des nouveau­tés comme du choco­lat sous toutes ses formes, des beignets de pomme, des sucettes et bonbons, des hot dogs améri­cains sans oublier les incon­tour­nables bret­zels, flam­me­kueche, bubble tea, gaufres, huîtres, bières et vin chaud* pour ne citer que quelques exemples.

Pour parfaire votre look de Noël, écharpes, bonnets chaus­sons et chaus­settes de Noël sont propo­sés à la vente tout comme des bijoux et pléthore d’ar­ticles de Noël.

*L’abus d’al­cool est dange­reux pour la santé. À consom­mer avec modé­ra­tion.

Un marché arti­sa­nal et des bulles

Tous les week-ends et les mercre­dis, jusqu’au 24 décembre, un marché arti­sa­nal se tient à proxi­mité des chalets à l’in­té­rieur du tout nouveau chapi­teau trans­pa­rent.

Une dizaine d’ar­ti­sans et produc­teurs y proposent des produits de bouche, des bijoux, des déco­ra­tions, des cosmé­tiques et du prêt à porter 100 % local. Il sera égale­ment ques­tion de trans­pa­rence avec un nouveau dôme, trans­lu­cide aussi. Vous l’au­rez compris, qui propo­sera une large gamme de vins de cham­pa­gne* à la dégus­ta­tion qui, selon vos désirs, pour­ront être accom­pa­gnés de planches (char­cu­te­rie/ fromage, pois­sons/crevettes, légumes) et de desserts.

La bulle des bulles sera ouverte du mercredi au dimanche de 11 h à 20 h avec des nocturnes propo­sées le week-end jusqu’à 22 h, et une ouver­ture excep­tion­nelle les lundi 19 et mardi 20 décembre.

Des anima­tions gratuites

Parmi les anima­tions qui vous seront propo­sées gratui­te­ment, vous pouvez profi­ter sur la place Ducale de nombreux concerts, spec­tacles de marion­nettes, décla­ma­tions de contes, de spec­tacles sur glace, de danse, de déam­bu­la­tions ou encore d’ate­liers d’art théra­pie. Le spec­tacle « Un Noël étin­ce­lant », spécia­le­ment conçu pour l’évé­ne­ment, est joué tous les mercre­dis, same­dis et dimanches de 17 h 30 à 17 h 50 sur l’es­pace scénique à proxi­mité de la fontaine place Ducale.

Saint Nico­las et Papa Noël

Mercredi 7 décembre, saint Nico­las sera accom­pa­gné de son âne sur le marché de l’Hô­tel de ville de 9 h à 12 h. L’après-midi, dès 16 h, le patron des écoliers, vien­dra faire une déam­bu­la­tion sur la place Ducale.

Vendredi 16 décembre dès 17 h 30, le Père Noël vien­dra pertur­ber la quié­tude du marché de Noël avec une arri­vée, comme l’an­née passée, des plus verti­gi­neuses.

Avant de rejoindre La hutte des lutins, où il s’ins­tal­lera avec sa lutine pour rece­voir les listes de Noël ou bien encore se prêter au jeu des selfies, le Père Noël déam­bu­lera sur la place, accom­pa­gné de danseuses. N’hé­si­tez pas à venir à sa rencontre du samedi 17 au vendredi 23 de 15 h à 20 h et le samedi 24 décembre de 15 h à 17 h dans la Hutte des lutins.

Les attrac­tions

Pour les amou­reux de glisse, une piste de luge et l’in­con­tour­nable pati­noire en plein air sont acces­sibles jusqu’au 31 décembre.

Du côté des attrac­tions, vous pouvez retrou­ver le manège sapin, qui avait ravi les petits et les grands l’an­née dernière, la grande roue et le carrou­sel. Des balades en calèche sont égale­ment propo­sées par un éleveur local qui instal­lera, les mercre­dis 14 et 21 décembre, sur la place de l’Hô­tel de ville, son écurie compo­sée unique­ment de chevaux arden­nais.

Grand jeu des vitrines de Char­le­ville

L’as­so­cia­tion Les vitrines de Char­le­ville propose jusqu’au 24 décembre un jeu-concours avec plus de 13 000 € de cadeaux à gagner. À chaque passage en caisse chez un commerçant parti­ci­pant, un bulle­tin de parti­ci­pa­tion vous sera remis.

Le résul­tat sera annoncé à l’is­sue d’un tirage au sort dont le premier lot est un voyage pour 2 personnes dans les Caraïbes d’une valeur de 4 000 €, les deuxième et troi­sième gagnants rece­vront une pochette de chèques cadeaux Vitrines de Char­le­ville d’une valeur de 500 €.

Vous pouvez égale­ment tenter votre chance par grat­tage chez les commerçants parti­ci­pants où des milliers d’eu­ros de chèques cadeaux seront offerts.

Noël gour­mand au marché couvert

Le marché des gour­man­dises de Noël s’ins­talle au marché couvert le dimanche 11 décembre de 9 h à 18 h. Produits du terroir et de fête, vous y trou­ve­rez tout ce qu’il vous faut pour vous réga­ler lors des fêtes de fin d’an­née, en famille ou entre amis, le tout dans une ambiance musi­cale assu­rée par Sam Play (chan­sons pop rock françaises et anglaises).

Lire en bottes

Dans la conti­nuité des nombreuses actions de lecture qui jalonnent l’an­née, Char­le­vil’­lec­ture propose l’opéra­tion « Lire en bottes » jusqu’au 24 décembre, tous les jours de 15 h à 18 h.

« Lire en bottes » offre le plai­sir de lire et d’écou­ter des histoires de Noël pour un public fami­lial dans un kota dédié à la lecture, lieu chaleu­reux et accueillant. En cette période de l’an­née où l’on aime se retrou­ver et où l’ima­gi­naire fait rêver, toutes les belles histoires deviennent possibles. « Lire en bottes », c’est aussi des ateliers d’art-théra­pie tous les mercre­dis, des ateliers d’écri­ture à la plume tous les same­dis et bien d’autres surprises.

Horaires du marché de Noël

  • du dimanche au jeudi : 13 h à 20 h
  • du vendredi au samedi : 13 h à 22 h
  • les same­dis 24 et 31 décembre : 13 h à 17 h
  • Fermé le 25 décembre

Marché arti­sa­nal et asso­cia­tif : same­dis et dimanches jusqu’au 18 décembre de 13 h à 20 h. Ouver­tures excep­tion­nelles les 21 décembre de 13 h à 20 h, 22 décembre de 13 h à 20 h, 23 décembre de 13 h à 20 h et 24 décembre de 13 h à 17 h

Circu­la­tion et station­ne­ment : La place Ducale est auto­ri­sée à la circu­la­tion unique­ment sur le quart rue du Petit Bois – rue du Moulin à partir de 12 h tous les jours jusqu’au 31 décembre. La station­ne­ment est auto­risé unique­ment sur le quart rue du Petit Bois – rue du Moulin pendant toute la durée du marché de Noël toute la jour­née.

Sobriété éner­gé­tique et magie de Noël

La ville de Char­le­ville-Mézières a fait le choix de conser­ver sa pati­noire pour le plai­sir des petits et des grands. Boris Ravi­gnon, maire de la ville justi­fie ce choix en expliquant que «  le contrat pour sous­crip­tion d’un bran­che­ment provi­soire passé avec EDF n’est pas impacté en 2022 par l’ex­plo­sion des prix de l’éner­gie. » Le maire fait égale­ment remarquer que « la produc­tion du groupe froid est coupée pour déles­tage aux heures de pointes en lais­sant l’iner­tie de la glace agir pour garan­tir la distri­bu­tion d’élec­tri­cité. » Enfin, concer­nant les illu­mi­na­tions, le choix se porte depuis plusieurs années sur un éclai­rage led, plus écono­mique et écolo­gique.

Toutes les actualités