Votre navigateur n'est pas supporté sur ce site.Afin de profiter d'une navigation optimale, veuillez utiliser l'un des navigateurs suivants :
Cinefil

Cinéfil : les marionnettes crèvent l’écran du 24 au 27 novembre

Le

Ciné­fil est le nom du tout nouveau festi­val qui vien­dra ponc­tuer à un rythme bien­nal le calen­drier cultu­rel caro­lo­ma­cé­rien. Imaginé et concocté par l’as­so­cia­tion La pelli­cule ensor­ce­lée et soutenu par La Cité de la Marion­nette, Ciné­fil tien­dra sa première édition du 24 au 27 novembre. Décou­verte !

Cinefil
Cinefil
Enfance
#Petite enfance

Un livret pour découvrir les droits de l'enfant

De prime abord, les Grem­lins, King Kong, les Muppets ou maître Yoda n’ont pas de points communs. Et pour­tant, tous font partie de la grande famille des marion­nettes qui ont eu un succès reten­tis­sant à l’écran. Comme le rappelle Jérôme Descamps, orga­ni­sa­teur du festi­val Ciné­fil : « Nous souhai­tons montrer que les marion­nettes peuvent être ailleurs que sur scène et qu’aujour­d’hui, plus que toujours, il y a une véri­table complé­men­ta­rité entre la scène et l’écran ».

L’équipe orga­ni­sa­trice souhaite donner le ton de ce nouveau rendez-vous grand public. Au programme, quatre jours pour voir des films courts ou longs (60 au total !), des images inat­ten­dues, des rencontres avec des artistes, décou­vrir l’en­vers du décor et parti­ci­per à des ateliers de fabri­ca­tion.

Des ateliers, des réali­sa­teurs et des films à gogo

La program­ma­tion éclec­tique mettant en valeur diffé­rentes tech­niques (anima­tion en pâte à mode­ler, stop motion, ombres…) devrait satis­faire le plus grand nombre avec des films datant de moins de deux ans.

Le jeudi 24 et le vendredi 25 novembre seront consa­crés aux courts métrages scolaires, le vendredi et le samedi aux familles et le samedi soir les courts métrages seront à desti­na­tion d’un public majeur (listes des salles ci-après).

Le week-end, des rencontres avec les équipes des films et réali­sa­teurs seront propo­sées ; Claude Dela­fosse, Thomas Secaz, Joachim Hérissé et Xavier Kawa­To­por ont déjà répondu présent. Hélène Ducrocq, invi­tée d’hon­neur, vien­dra présen­ter son film Les mal-aimés.

Du côté des longs métrages, Inter­dit aux chiens et aux Italiens d’Alain Ughetto, sera présenté en avant-première le jeudi, tout comme le film d’ani­ma­tion déjanté Junk Head de Taka­hide Hori le vendredi, l’in­con­tour­nable Grem­lins de Joe Dante le samedi et Ma vie de cour­gette de Claude Barras le dimanche pour une séance mati­nale. Pour les curieux, trois ateliers d’im­mer­sion dans la réali­sa­tion d’une séquence de films seront propo­sés. Vous l’au­rez compris, avec ce nouveau festi­val, la ville de Char­le­ville-Mézières souhaite affir­mer encore un peu plus son statut de cité de la marion­nette. À consom­mer sans modé­ra­tion.

Lieux du festi­val : musée de l’Ar­denne, média­thèque Voyelles, média­thèque Ronde Couture, Micro-Folie, MCL Ma Bohème, Esnam et multi­plexe Metro­po­lis.

Infos : www.cine­fil.org

Extinction de l'éclairage public
#À la une

Objectif : sobriété énergétique !

Toutes les actualités