Votre navigateur n'est pas supporté sur ce site.Afin de profiter d'une navigation optimale, veuillez utiliser l'un des navigateurs suivants :
Précarité menstruelle : le CCAS s’engage

Précarité menstruelle : le CCAS s’engage

Le

Le CCAS de la ville de Char­­­­le­­­­ville- Mézières s’en­­­­gage pour les étudiantes en instal­­­­lant un distri­­­­bu­­­­teur gratuit de protec­­­­tions hygié­­­­niques au Campus Sup Ardenne.

Précarité menstruelle : le CCAS s’engage
Précarité menstruelle : le CCAS s’engage
Des équipements sportifs rafraîchis
#Travaux

Des équipements sportifs rafraîchis

La crise que nous traver­­­­sons a révélé au grand jour la préca­­­­rité maté­­­­rielle que connaissent de trop nombreux étudiants. La Ville a déjà pris des mesures, notam­­­­ment en ouvrant des salles le midi pour que nos jeunes puissent au moins déjeu­­­­ner au chaud. Par l’in­­­­ter­­­­mé­­­­diaire de son CCAS (Centre commu­­­­nal d’ac­­­­tion sociale), elle inter­­­­­­­vient désor­­­­mais pour venir en aide aux étudiantes qui doivent tous les mois inves­­­­tir dans des protec­­­­tions hygié­­­­niques. 

Un problème qui n’a rien d’ano­­­­din : selon une étude du Monde en date de juillet 2019, le coût finan­­­­cier moyen d’un cycle mens­­­­truel repré­­­­sente près de 10 euros par femme. Le 19 mars dernier, des étudiants de l’IUT caro­­­­lo­­­­ma­­­­cé­­­­rien travaillant dans le cadre d’un projet d’études, ont installé, avec le soutien de l’As­­­­so­­­­cia­­­­tion des étudiants arden­­­­nais et du CCAS, un distri­­­­bu­­­­teur gratuit de protec­­­­tions hygié­­­­niques, placé à la maison du campus, acces­­­­sible à toutes. Le CCAS assure l’ali­­­­men­­­­ta­­­­tion régu­­­­lière de ce distri­­­­bu­­­­teur qui restera en place jusqu’à ce qu’un dispo­­­­si­­­­tif simi­­­­laire promis par l’État prenne le relais.

Marché place de l'Hotel de ville
#À la une

Etals non alimentaires interdits sur les marchés

Toutes les actualités