Aujourd'hui : Dimanche 24 Septembre 2017

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Du 16 au 24 septembre : Festival mondial des théâtres de marionnettes

Du 16 au 24 septembre : Festival mondial des théâtres de marionnettes

C'est un rituel immuable, attendu de tous : Carolomacériens, Ardennais, visiteurs de France et de Navarre et au-delà des frontières... Un moment unique, un carrefour des cultures et des arts marionnettiques qui prend la forme d'un immense castelet, vers lequel le monde se tourne pour découvrir l'histoire, les évolutions et les nouveautés du monde des arts de la marionnette.

 

 

Comme tous les deux ans, notre ville accueille une nouvelle édition du Festival mondial des théâtres de marionnettes du 16 au 24 septembre. Et maintenant, que le spectacle commence !

Ouverture du rideau
Comme de tradition, les festivités débuteront samedi 16 septembre par un grand spectacle d'ouverture proposé par la compagnie Picto Facto : Les Lampadophores. Huit immenses oiseaux de paradis en structures gonflables éclairées etéclairantes envahiront la place Ducale et vous emmèneront dans un spectacle musical et poétique. Rendez-vous place Ducale à 22 h pour une cérémonie menée par une douzaine de comédiens, chanteurs et musiciens.

Suivez les fils rouges

Deux artistes fil rouge, deux personnalités singulières qui s'inscrivent dans l'histoire des arts de la marionnette en explorant leur voie. Deux artistes aux esthétiques différentes qui seront mis en valeur durant tout le festival : Agnès Limbos, de la compagnie Gare Centrale et Renaud Herbin, directeur du prestigieux TJP Strasbourg, centre dramatique national d'Alsace et ancien de l'Esnam. La première est la papesse du théâtre d'objet qui a présenté ses créations plus de 3 500 fois dans le monde entier. Elle présentera son spectacle Axe (de l'importance du sacrifice humain au 21e siècle) mais aussi Baby Macbeth, une exposition Sans crier Gare !, une soirée formes courtes avec de nombreux artistes invités et une conférence sur le théâtre d'objet. Le deuxième artiste fil rouge développe depuis de nombreuses années le concept du COI (comprenez corps-objet-image). Une terminologie au cœur de ses projets qu'il présentera lors de ses spectacles Milieu, Wax, La vie des formes et Open the owl/Ouvrir le Hibou, créé spécialement pour le festival.

Un festival de créations
A chaque édition, une myriade de spectacles mettant en valeur les jeunes artistes créateurs prouve que le festival carolo est un véritable festival de créations. Entre les spectacles créés pour le festival, ceux co-produits par le festival et enfin ceux présentés pour la première fois en France et en Europe, le programmation 2017 vous réserve près d'une quinzaine de spectacles inédits comme Oscyl de Fattoumi et Lamoureux du Centre chorégraphique national de Belfort, Chambre noire de Plexus Polaire, Aeterna du théâtre du mouvement (co-produit par le festival), Âme nomade de Magali Chouinard (présenté pour la première fois en France) et bien d'autres.

Des focus
Cette année, le festival propose deux focus : un sur la petite enfance avec une programmation pointue pour les plus jeunes proposée par une dizaine de compagnies comme les spectacles Héritages et Bouchka par la compagnie Créature, A par Skappa! & Associés, Un mouton dans mon pull par le Théâtre T, Les sept corbeaux par le Theater Waidspeicher... L'autre focus mettra en avant la Finlande, à l'occasion du centenaire de son indépendance. Parmi cette programmation venue du Grand Nord, trois créations 2017 (Saisons selon Mohammed Dib du Théâtre d'Illusia, Crabe de Laura Sillanpää et Il gèle, la nuit de la compagnie Liikutus) mais aussi deux spectacles primés avec Terres invisibles du Livsmedlet Theater (prix du meilleur spectacle en Pologne) et John- Eleanor du Tehdas Teatteri (prix de la critique en Finlande).

Rues des marionnettes
Comme chaque année, les rues de la cité de Gonzague se transformeront en lieux de spectacles tout au long du festival avec du In et du Off. Un programmation riche débordante d'originalité et avec des formes saugrenues ou décapantes qui promet aux promeneurs des spectacles variés dans les rues, sur la place Ducale, sur l'île du Vieux moulin, la cour du musée de l'Ardenne, le parvis du TCM, la cour Forest, l'espace Festival, la place Winston Churchill, la cour de la criée... Un programme rue spécifique permettra à tous de se concocter sa balade marionnettique dans les rues de notre ville. Vous retrouverez place Ducale le Magic Mirrors et ses Polichucales, le rendez-vous des polichinelles du monde entier, mais également un spectacle de Wayang Golek soudanais, les masques en argiles de Lezart’s vers, et bien d'autres que vous croiserez au détour d'une rue.

Les coups de coeur de la rédac
Au Carolo Mag, on aime partager nos bons plans et coups de coeur. Du coup, voici une petite sélection tout à fait subjective des spectacles que nous vous conseillons lors de cette édition :

  • Dans le In : Oscyl, de la compagnie Viadanse – CCNBFCB (première mondiale) qui mélange habilement danse et art plastique et démontre la porosité des disciplines artistiques (à voir salle Bayard). Exodus, du Théâtre d'un jour, une
    exode poétique bouleversante plus que jamais d'actualité (à voir à l'igloo). Les Maîtres du Monde, de la compagnie la Controverse, un spectacle foutraque qui se moque des figures du pouvoir, remontant avec insolence aux origines des inégalités dans le monde (à voir salle du château). Enfin, Aman' Aman' de la compagnie Tête dans le sac, des marionnettes déglinguées et malicieuses qui s'aventurent sur les routes des migrations humaines et musicales d'hier et d'aujourd'hui (à voir salle Mme de Sévigné).
  • En rue : L'Odyssée, de la compagnie Lez'arts Vers et Fred Martin, qui aura lieu sur la place Ducale sous forme d'une installation de visages en argile dans un décor de terre, de paille et d'acier. Le spectacle Wayang Golek Sundanais par la compagnie Putra Giri Harja 3 sur la place Ducale, qui présentera l'univers méconnu du wayang golek de Java Ouest en Indonésie. Une aventure à ne pas louper place Ducale. Et évidemment, les Polichucales, ces battles quotidiennes des polichinelles du monde entier (à voir au Magic Mirrors). Et bien évidemment, ne loupez pas tout le reste !

L'Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette a 30 ans
Établissement français à vocation internationale, l’Institut International de la Marionnette a été fondé en 1981. Ce lieu de rencontre et de réflexion développe ses activités au service de la formation, de la recherche et de la création. C’est donc au coeur de notre ville, capitale mondiale de la marionnette, que l'Institut a fondé en 1987 son école : l’ESNAM (école nationale supérieure des arts de la marionnette). Un lieu où les élèves se forment et partagent avec le public leurs premiers pas d’artistes. Elle se consacre à la formation des acteurs-marionnettistes en faisant le choix d’être une école de la création depuis 30 ans. Son histoire singulière et la diversité de ses missions en font le seul établissement de son genre en France et un centre de référence dont la compétence est reconnue dans le monde entier.Un nouvel élan est donné en 2017 avec l’ouverture d’un nouveau bâtiment entièrement conçu pour la formation aux arts de la marionnette. Ce projet est mené par la Communauté d’Agglomération Ardenne Métropole, sera inauguré le 16 septembre, en plein cœur du festival. Au programme : tout un week-end de spectacles, de cartes blanches aux diplômés, de visites guidées, d'exposition et de projections sur la façade du nouveau bâtiment.

Le festival Off
Depuis 1972, la Maison de la culture et des loisirs MCL ma Bohème(ex MJC Gambetta) organise le volet Off en salles du Festival mondial des théâtres de marionnettes. La spécificité de cette programmation est la gratuité de tous les spectacles, préparée et diffusée en collaboration étroite avec les structures sociales des quartiers de la ville de Charleville-Mézières(Centre social et culturel André Dhôtel, Centre social de Manchester, Social animation ronde couture). Cette édition proposera rien de moins que 260 représentations, réalisées par 66 compagnies françaises et étrangères. Tout les spectacles du Off sont gratuits pour les festivaliers, mais pour gérer le flux de spectateurs, des billets sont mis à disposition du public la veille des spectacles. Aucune réservation par téléphone. Et pour supporter le festival Off, vous pouvez acheter le bracelet du festival Off en vente à la MCL Ma Bohème pour 2 €.

Infos : MCL Ma Bohème, 21 rue d'Aubilly Tél. : 03 24 33 31 85

La Ville, premier partenaire du festival

La Ville de Charleville-Mézières s'associe une nouvelle fois à l'association « Les Petits comédiens de chiffons » pour la mise en œuvre de cette 19e édition du Festival mondial des théâtres de marionnettes. Partenaire privilégié, la Ville apporte une aide technique, ainsi qu’une aide financière à la réalisation de cet évènement exceptionnel. Côté technique, l'aide se traduit par la mise à disposition de nombreuses salles municipales, de matériel et d'agents de la Ville (montage de gradins, pose de points d'alimentation électrique, occultation de salles, réalisation et pose de la signalétique etc). En 2015, ces aides en nature offertes au festival (occupation des locaux, personnel mis à disposition, aide technique...) s'élevait à 333 700 €. Côté financier, la subvention pour l'année 2017 s'élève à 245 800 € dont 11 800 € versés à la maison de la culture et des loisirs Ma Bohème dans le cadre du festival Off.

L’Unima est aussi au Festival
L’Union internationale de la marionnette (Unima) sera présente à l’occasion du festival. La plus ancienne association théâtrale au monde, fondée en 1929, a réalisé une Encyclopédie mondiale des arts de la marionnette, qui est la première et seule encyclopédie consacrée à cet art. Elle est désormais en ligne et sera prése

nté le 22 septembre à 12 h au musée de l’Ardenne. Profitant de ce rendez-vous incontournable, l’Unima présentera également ses activités et projets. Festivaliers et spectateurs pourront ainsi faire connaissance avec les marionnettes du monde entier et participer à de nombreuses activités. Ces présentations auront lieu au siège de l’Unima durant cinq jours, du 18 au 22 septembre. Le matin de 11 h à 13 h (sauf le 22 septembre) et l’après-midi de 16 h à 20 h au 10 cours Briand.

  • Circulation, stationnement, collecte des déchets

Pour que les spectacles se déroulent dans les meilleures conditions techniques et de sécurité tant pour les artistes que pour le public, la Ville prend à chaque édition du festival des arrêtés réglementant la circulation et le stationnement.
- Des rues et places seront interdites à la circulation et/ou au stationnement, soit pendant toute la durée du festival, soit certains jours en fonction des spectacles, soit en permanence, soit à certaines heures.
- Des modifications ont dû être apportées également en matière de collecte des déchets (ordures ménagères, collecte du tri, collecte des cartons des commerçants) en centre ville.
Vous trouverez tous les détails de ces modifications dans un dépliant distribué aux riverains et disponible dans les accueils mairie et sur le site de la Ville

 

Téléchargez le dépliant :

 

 

 

  • Dépistage VIH et IST1

Pendant le festival, le Cegidd2, le Caarud3 et l’association Positif 08 seront présents en centre ville, sur le parking de la clinique du parc (accès cours Briand) du 18 au 22 septembre, de 12 h à 18 h.
Vous pourrez y effectuer, gratuitement et en tout anonymat des tests de dépistage du VIH, hépatites B et C, syphilis chlamidiae. Résultats en 24 h.
Infos : 03 24 58 78 15
1 infections sexuellement transmissibles
2 centre gratuit d’information dépistage et de diagnostic
3 centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour les usagers de drogues

 

L’AVIAMA tiendra son AG les 22 et 23 septembre
L’AVIAMA (Association des Villes-amies de la Marionnette) est une association qui réunit des villes et des gouvernements locaux du monde entier autour des arts de la marionnette, considérés comme un levier de développement culturel et économique. L’association tiendra cette année son assemblée générale les 22 et 23 septembre 2017 pour dévoiler son nouveau site web et son logo. Des panneaux présentant les Villes-membres seront installées dans les vitrines de l’ancienne Halle aux vêtements (zone piétonne du centre-ville), durant tout le festival.
www.aviama.org

Infos pratiques :

  • Accueil / billetterie à l’espace Festival

accès : place de l’église Saint Rémi ou 25 rue du Petit Bois
Jusqu’au 13 septembre : lundi au vendredi de 16 h à 19 h / samedis 2 et 9 septembre de 14 h à 17 h. Du 14 au 24 septembre : de 9 h à 20 h

  • Réservations

- en ligne sur : www.festival-marionnette.com
- par courrier en téléchargeant la fiche de réservation sur le site du festival
- sur place : à la billetterie centrale à l’Espace Festival (horaires ci-dessus)
- Infos réservations : 03 24 59 81 06

  • Bus TAC

- Pass festival : pour 7 euros, prenez le bus autant de fois que vous voulez pendant tout le festival. Infos et vente : TAC rue Noël, Espace Festival et Office de Tourisme place Ducale
- Navettes TAC gratuites en boucle et sans interruption entre le parc des expositions et le centre ville : de 9 h à 23 h toutes les 10 à 30 mn

  • Pratique

- Une application gratuite disponible sur iPhone et Androïd.
- Une Z-Card gratuite sur toute la programmation In et les rencontres disponibles entre autres à la vitrine des Ardennes, à l’Office de tourisme ou au bureau du Festival
- Et un second dépliant avec le plan et le programme de rue.
- Le programme à télécharger sur le site www.festival-marionnette.com

  • Billet suspendu

Vous pouvez acheter une place supplémentaire et l’offrir à une personne qui n’a pas les moyens d’assister à une représentation.
Infos : 03 24 59 70 62

  • Le timbre du festival

Du 16  au 24 septembre, l’Amicale philatélique ardennaise mettra en vente le timbre du 19e festival à l’espace festival, place de l’église de 13 h 30 à 18 h 30 et à l’Office de tourisme de 10 h à 12 h. Infos : 03 24 59 03 99

 

eZ publish © Inovagora