Aujourd'hui : Mercredi 15 Août 2018

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Dossier mars 2017 : c'est le printemps !

Dossier mars 2017 : c'est le printemps !

Et une poussée de sève, une ! à l'image de la nature qui nous environne, Charleville-Mézières va bientôt s'ébrouer pour fêter le retour des beaux jours. En l'espace d'un mois, le printemps va donner lieu à toute une série de manifestations qui donnent déjà des fourmis dans les jambes…

Une atmosphère éphémère..

Dans notre ville, les hirondelles ne constituent pas les seuls signes annonciateurs du retour du printemps... Depuis plusieurs années en effet, le service municipal des espaces verts envahit chaque début mars la place Ducale, transformant cet espace essentiellement minéral en un jardin éphémère qui marque le début tant attendu des beaux jours.
Mais hormis la pose des lourds madriers de chêne délimitant quatre parterres et le déversement de quelques mètres cubes de terre, ces jardins nécessitent un long et patient travail préparatoire... Pour avoir la certitude qu'elles vont toutes parvenir à floraison à la date dite, il faut choyer des semaines durant toutes les plantes bulbeuses (jacinthes, narcisses, jonquilles, tulipes...) qui vont avoir l'honneur de parader place Ducale, pour le plus grand plaisir des badauds charmés par cette précoce explosion de couleurs et de senteurs. Aucune improvisation, mais un travail « au cordeau » ! Vous pourrez jauger du résultat... sur place, à partir du mardi 7 mars.

Zéro désherbant : an 1

Depuis le 1er janvier, l'usage de produits phytosanitaires est interdit sur la quasi totalité de l'espace public (hormis terrains de sport et cimetières). En clair, cela signifie que les services municipaux n'ont plus le droit d'utiliser de désherbants. Un plus indéniable pour notre planète... mais un casse-tête pour nos jardiniers ! Ces produits phytosanitaires sont en effet aussi polluants qu'efficaces, et même si cette mesure a été largement anticipée, les techniques alternatives (binage, brossage mécanique, brûleur thermique, paillage...) demandent beaucoup plus de travail pour obtenir un résultat similaire. « Nous nous sommes bien sûr adaptés à cette nouvelle donne, explique Jean Granet, directeur de l'environnement à la mairie, mais on ne peut pas être partout à la fois et la fréquence de nos passages va obligatoirement en souffrir. » Il va donc falloir apprendre à être un peu moins exigeant... « L'herbe, c'est naturel : c'est ce que mangent les vaches pour produire du lait. Et puis il ne faut pas oublier que comme pour la neige ou le verglas, l'entretien des trottoirs incombe à chaque riverain, depuis sa limite de propriété jusqu'au caniveau. »

Agir pour l’environnement avec le conseil municipal jeunes

Le conseil municipal jeunes (CMJ) organise la fête de l'environnement le samedi 1er avril. Une journée pour s'amuser avec l'environnement et garantie sans poissons d'avril ! Recyclage, pics de pollution ou autre OGM que l'on met dans nos

assiettes : il est de plus en plus souvent question d'environnement. Face à ce constat, les conseillers municipaux jeunes ont décidé de sensibiliser les Carolomacériens lors d'une journée de l'environnement qui se déroulera le 1er avril. « Une journée qui a nécessité de la préparation, précise Boualem Aznag, animateur du CMJ, c'est pourquoi les jeunes élus ont rencontré à plusieurs reprises Valodéa (le syndicat mixte de traitement des déchets ardennais, ndlr). Ils ont également bénéficié d'une visite du centre de tri, de la réserve naturelle régionale de la côte de Bois-en-Val et de formations sur la fabrication de papier recyclé et de lombricomposteurs ».

Observer et protéger la nature
Le samedi 1er avril matin, les jeunes conseillers municipaux s’occuperont de notre cadre de vie en nettoyant deux parcs publics à l'aide d'animatrices de Valodéa. Pendant ce temps-là, les personnes qui le souhaitent pourront profiter d'une visite guidée de la réserve naturelle de la côte de Bois-en-Val organisée par les élèves de BTS du lycée agricole du Balcon des Ardennes et le conservateur de la réserve. Ouverte à tous les amoureux de la nature, cette visite gratuite permettra de découvrir la faune et la flore de ce site remarquable et protégé.

Sensibiliser les citoyens
L'après-midi, de 14 h à 18 h, une trentaine de stands liés à la protection de l'environnement et à la qualité de vie vous attendront place Ducale. Expositions, jeux éducatifs, conseils pour préserver les ressources naturelles ou encore ateliers de fabrication (couture, produits ménagers, lombricomposteur) vous seront proposés sur de nombreuses thématiques telles que les économies d'énergie, le cycle de l'eau ou encore l'alimentation. Côté nature, des promenades le long des berges de Meuse et des tests de reconnaissance sur les goûts, les odeurs ou les matières seront organisés pour tous les curieux, petits et grands. De quoi passer une agréable après-midi en famille autour de la sensibilisation, la valorisation et la préservation de notre belle planète.

Infos : 03 24 32 42 77

  • La ressourcerie Bell'Occas d'Auvillers-les-Forges vous attend sur son stand "Repair café". Venez avec votre petit électroménager en panne, Bell'Occas vous aide gratuitement à le réparer sur place.
  • Visite guidée de la réserve naturelle de la côte de Bois-en-Val samedi 1er avril, à 9 h 30 et 10 h, places limitées - inscriptions au 03 24 32 44 11

Une braderie qui annonce le printemps 7 et 8 avril

Les amateurs de shopping ont deux jours pour faire de bonnes affaires à Charleville-Mézières. Pour la deuxième année consécutive, la traditionnelle braderie de printemps proposera une journée supplémentaire et se tiendra de fait, les 7 et 8 avril prochains. La journée du vendredi sera dédiée aux commerçants sédentaires du centre-ville, qui "casseront" les prix sur de nombreux articles devant et dans leurs enseignes respectives. Dès 9 heures et jusqu'à 19 heures, les étiquettes fluos d'offres spéciales et autres rabais en tout genre envahiront les commerces du centre-ville. Restez à l'affût, les bonnes affaires se compteront par milliers ! Le lendemain, toujours de 9 heures à 19 heures, une centaine de commerçants non sédentaires s'associeront aux locaux et installeront leurs étals au cœur du centre-ville. Sur le cours Briand, les rues de la République, Bérégovoy, Bourbon, Irénée Carré et de l'Arquebuse, les badauds trouveront de quoi se restaurer, s'habiller de la tête aux pieds ou encore équiper leur habitat.

Infos : 03 24 32 40 72 (service commerce)

Le retour des marchés des producteurs de pays

Tous les deuxièmes vendredis du mois, de 15 h à 20 h, de mars à novembre sur la place Ducale, une trentaine de producteurs et artisans locaux vous invitent à découvrir leurs produits, confectionnés, élevés, cultivés dans leur ferme et transformés par leurs soins. L'occasion de retrouver le plaisir de faire son marché, de parcourir les allées à la recherche du meilleur produit, de chercher l’inspiration pour un déjeuner en famille ou entre amis, de se laisser guider par les étals colorés et les senteurs des fruits et légumes fraîchement cueillis. Des producteurs originaires des Ardennes et de la Marne vous proposeront divers délices sucrés ou salés : safran, bières, pâtés croûtes, viandes, volailles, charcuteries, fruits, légumes, yaourts, fromages, lait, œufs, champagne, cidres... Du bon, du beau, et surtout du local ! Rendez-vous donc à partir du vendredi 10 mars puis tous les deuxièmes vendredis du mois jusqu'en octobre pour découvrir des trésors de notre gastronomie locale.

Les marchés des producteurs de pays en 2017 : Les vendredis 10 mars, 14 avril, 12 mai, 9 juin, 12 juillet, 11 août, 8 septembre, 13 octobre et 10 novembre.

Printemps des poètes : la poésie dans tous ses états

Danse, peinture, photographie, musique, théâtre, cinéma, tous les arts seront utilisés pour faire vivre la poésie en ville durant le 19e printemps des poètes, autour du thème « Afriques ».

Les spectacles proposés à la MCL Ma Bohème, à b(r)as le mot, Ma bohème, L’Heure bleue, les mercredi 8 mars et samedi 11 mars mettront à l’honneur danse et musique. Inspirés du célèbre poème d’Arthur Rimbaud Ma bohème ou de poésie chinoise (L’unique trait du pinceau), on pourra y admirer la création sur scène d’un langage corporel. Les mots deviendront des gestes et les corps des lettres. Mouvements et chorégraphies feront alors ressortir et ressentir au public l’émotion du texte. Pour aller plus loin, Philippe Marie, artiste peintre, interviendra également dans le spectacle L’Heure bleue, formant des ponts entre gestes peints et gestes dansés au service d’un but unique, l’émotion du texte. Le Canadien Charles Baurin proposera lui aussi, le jeudi 16 mars, une expérience entre poésie et peinture. Ses lectures de textes, mélange des siens et de ceux de Rimbaud, s’accompagneront ainsi d’une performance de l’artiste peintre Papavassiliou.

 

Expositions
L’exposition Paysage du vent proposée au musée de l’Ardenne, dévoile le lien fort entre littérature et image, poésie et photographie. L’écriture de Christophe Mahy et les images de Céline Lecomte se font écho, établissant une étroite connexion entre le paysage et l’écriture. Via des prises de vue de paysages baignés de lumière particulière, Céline Lecomte prolonge en image l’expressivité du texte poétique, lui donnant une interprétation très personnelle. L’Office du tourisme proposera également une exposition de photographies via la restitution d’un voyage d’échange et de coopération entre le lycée Bazin de Charleville-Mézières et le centre de formation CFPP à Atar en Mauritanie. Il en résulte une série de photographies artistiques faisant ressortir la poésie intérieure des habitants et de leur pays.

Cinéma
Enfin le cinéma tient une place à part dans cette programmation. L’association La pellicule ensorcelée propose du 7 au 10 mars à tous les scolaires, du CP au CM2, de découvrir la poésie de l’Afrique via une série de films diffusés à l’Auberge verte. En noir et blanc ou en couleur, musicaux ou muets, tous permettent de réfléchir sur la puissance poétique d’une image et de découvrir le continent africain et ses habitants d’une autre manière. Cette expérience pourra également être vécue par les adultes lors d’une soirée « cinéma, littérature et poésie » le mercredi 8 mars à la médiathèque Voyelles, au cours de laquelle seront projetés des films autour de l’acte d’écrire et de la poésie mise en image. Amoureux du cinéma, danseurs, artistes ou acteurs, tous seront les bienvenus durant ces 15 jours pour une découverte de la poésie sous toutes ses formes.

Programme complet dans les accueils.

Du 23 mars au 6 avril les étudiants font le printemps

C'est devenu une tradition dans notre ville, plus que jamais tournée vers sa population étudiante grandissante : le printemps des étudiants. Du 23 mars au 6 avril, toute une série d'événements seront réalisés par et pour les étudiants, et plus généralement pour la jeunesse carolomacérienne avec pour fil conducteur : les couleurs. Vitrine en mouvement de l'enseignement supérieur à Charleville-Mézières, le printemps des étudiants est organisé par différentes associations étudiantes, avec l'aide de la Ville.

Le bal de printemps, le 23 mars
Pour ouvrir ces 15 jours de festivités, un bal inter-établissement est organisé le 23 mars au marché couvert, à partir de 22 h 30, par les étudiants de Techniques de commercialisation (TC) et HSE. Moment fort du printemps des étudiants, ce bal mettra à l'honneur le fluo ! Tous les participants seront donc invités à arborer leurs plus belles couleurs fluorescentes ! Entrée 5 € en prévente, 7 € sur place.

Gacolor : une course, des couleurs le 2 avril à 16 h
Créée en 2015 pour les 20 ans du Gaco, la course colorée Gacolor revient cette année pour une troisième édition ! Conviviale et festive, elle proposera un parcours de 5 km dans les rues de la ville : quatre zones de jets de couleur, une « battle » au milieu du parcours, et enfin, le « Color Time » avec l'explosion de couleurs place Ducale. Pas de classement, pas de chronomètre, juste l'envie de faire la fête autour des couleurs de l'arc-en-ciel. Tout au long de la journée place Ducale, des animations seront proposées avant et après la course, comme la présence de graffeurs, des ateliers maquillage, un spectacle hip-hop et un concert de clôture.

Hokuto Japan : la Japan expo carolo

Du 24 au 26 mars, la salle Nevers se mettra à l'heure japonaise avec une nouvelle édition du salon Hokuto Japan, un événement dédié à la culture japonaise, organisé par des étudiants du DUT Gaco. La première édition s'est déroulée en 2016 et a rassemblé plus de 500 visiteurs en deux jours ! Cette année, le week-end nippon débutera avec un tournoi de jeux vidéo en nocturne le vendredi 24 mars avec les consoles Wii U et GameCube avec Smash Bros, et Mario Kart. Une vingtaine de stands permettront au public de découvrir la culture japonaise sous divers aspects : manga, romans, histoire, gastronomie, démonstrations d'arts martiaux, concours de cosplay...

Horaires : vendredi 24 de 20 h à minuit, samedi 25 de 10 h à 18 h et dimanche 26 de 10 h à 16 h.

Des spectacles à ne pas rater
Le 6 avril au foyer du théâtre, les étudiants du DUTC programment une pièce de théâtre intitulée Sale Attente.
Les 24 et 25 mars, les étudiants de l'école de marionnette Esnam proposent un spectacle gratuit de « petites formes marionnettiques » sur le thème de la couleur dans les bars la Péniche et la Bourbonnade.

Et d'autres animations
Bien d'autres événements animeront ce printemps des étudiants avec l'élection d'un couple d'ambassadeurs étudiants, la course d'obstacles à la Warenne, un tournoi de basket accompagné des joueurs de l'étoile et des Flammes, des expositions, des battles de danses urbaines, une après-midi baby foot humain, un concours de jeux laser...

Programme complet disponible sur le site de la Ville et sur la page Facebook « La vie étudiante à Charleville-Mézières ».

eZ publish © Inovagora