Aujourd'hui : Mardi 16 Octobre 2018

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Actu 2017 > Quoi de neuf pour 2017 ?

Quoi de neuf pour 2017 ?

Ca va bouger ! Tout au long de cette nouvelle année, la Ville va continuer à investir et innover pour le bien de toute la communauté carolomacérienne. Tour d'horizon des sujets qui feront l'actu de 2017.

 

 

 

 

 

La salle Jably figure au programme des travaux de l'année

Un patrimoine à entretenir

Outre la poursuite de la mise en valeur des remparts de Mézières, d'importants chantiers d'entretien du patrimoine communal vont être à l'ordre du jour. Les habitués de la salle Jably apprécieront le changement des grandes plaques de verre armé qui ornent sa façade. Du côté du gymnase Mozart, c'est le toit qui va être entièrement repris (couverture, bardage et châssis vitrés), tandis que sur l'îlot Jean-Baptiste Clément (ancienne école normale), Habitat 08 doit lancer son programme d'habitation collective. La ville participera à la réhabilitation de cette vaste friche en prenant à sa charge les travaux de voirie, notamment rue du Daga.

 

 

La mise en valeur des remparts macériens va se poursuivre

Mézières sous les projecteurs

Même s'il faudra patienter jusqu'en 2018 pour voir le réaménagement de la place de l'Hôtel de ville, Mézières va se trouver cette année à plusieurs reprises sous les feux de la rampe... D'importants travaux vont concerner l'hôtel de ville en lui-même, plus précisément la partie occupée par la police de l'air et des frontières, qui va être entièrement rénovée avant d'accueillir plusieurs services municipaux. Le but final étant d'utiliser au mieux le patrimoine immobilier de la ville et donc de diminuer les coûts de fonctionnement. Toute proche, la basilique va elle aussi bénéficier d'une cure de jouvence : mise en sécurité de l'ensemble des façades et aménagement de la salle destinée à accueillir le « trésor » constitué par une superbe collection d’œuvres d'art sacré. Les travaux de mise en valeur des fortifications vont se poursuivre du côté de la porte de Bourgogne et de la promenade entre les tours Milard et du Roy, promenade qui sera réhabilitée et mise en lumière.

 

 

 

Un accès pour tous

Débuté en 2016, le vaste programme de mise aux normes en matière d'accessibilité va se poursuivre tout au long de 2017, et même au-delà. Rappelons en effet qu'il s'agit de rattraper le retard accumulé depuis des années en permettant enfin aux personnes à mobilité réduite d'accéder à l'ensemble des édifices communaux. Pour les 12 mois qui viennent, de nombreux chantiers de mise aux normes sont prévus, qu'il s'agisse d'aménager un accès handicapé dans tel ou tel bâtiment ou de modifier les arrêts de bus afin de les rendre pratiques pour tous. Cette opération se poursuivra jusqu'en 2024, avec un budget 2017 atteignant le million d'euros.

 

Impôts : ça baisse toujours

Chose promise, chose due ! Les impôts locaux vont continuer à baisser cette année, ce qui permettra de conserver le rythme nécessaire pour obtenir une diminution des taux de la part communale sur les impôts locaux de 10 % d'ici la fin du mandat, au printemps 2020.

 

Les enfants gâtés

Nos chères têtes blondes vont être particulièrement chouchoutées cette année, avec toute une série d'investissements destinés à améliorer et sécuriser leurs activités quotidiennes. Dans le désordre, sont prévues la réfection totale du toit de l'école Capucines, la reprise de la cour de la maternelle Wautelet ainsi que la mise en sécurité des écoles situées à Manchester, la Houillère ou la Ronde Couture : portes équipées de système vidéo permettant aux enseignants de filtrer les entrées, réhausse de certains portails et sécurisation des fenêtres. Un effort conséquent va également être consenti pour poursuivre la dotation des établissements en tableaux numériques. Mais il n'y a pas que l'école dans la vie... : le centre de loisirs du château des Fées va bénéficier d'un lifting d'envergure : mise aux normes, sanitaires neufs, accessibilité aux personnes à mobilité réduite et huisseries. à noter également la fin de la réhabilitation complète de la crèche Ferroul, qui doit s'achever pour l'été.

 

La sortie du sous-sol du parking Bourbon va être reprise pour faciliter l'accès aux automobilistes

Pour mieux se garer

Après l'aménagement en octobre d'un nouveau parking gratuit au pied de la passerelle du Mont Olympe, d'autres chantiers concernant le stationnement sont prévus cette année. à commencer par celui concernant le parking Bourbon. Idéalement situé entre les cinémas et le bowling, il reste trop peu fréquenté dans sa partie en sous-sol, notamment en raison des difficultés éprouvées par de nombreux automobilistes pour remonter en surface. Cette sortie va donc être totalement reprise afin de la rendre plus accessible. Le bas du cours Briand va lui aussi connaître d'importantes modifications, sur son côté gauche lorsqu'on le descend en direction de Mézières. Les trottoirs parfois en piteux état vont être repris et les places de stationnement redessinées. Il s'agira également d'aménager une contre-allée allant du croisement du pont des Deux villes jusqu'à la rue Daux. La réfection du parking Sévigné est quant à elle prévue en 2018.

 

Avenue Jean Jaurès, les nouveaux locaux de l'école de la marionnette seront livrés cette année

L’année de la marionnette

Côté animations, l'année 2017 verra se poursuivre les efforts entrepris afin de rendre notre ville attrayante pour ses habitants... et ses visiteurs. Les rendez-vous habituels rythmeront l'année, avec un été particulièrement faste : nous aurons droit coup sur coup à la plage Ducale, au Cabaret vert puis au festival de marionnettes ! Ces dernières se trouveront également sous le feu de l'actualité avec la livraison des nouveaux locaux de l'Esnam, l'Ecole nationale supérieure des arts de la marionnette, avenue Jean Jaurès, attendue en milieu d'année. Moins visibles mais tout aussi appréciées, de nouvelles zones wifi vont faire leur apparition. L'an prochain, on pourra surfer gratuitement depuis l'esplanade de la gare, le secteur piéton (de la place Ducale à la statue de Charles de Gonzague), l'esplanade devant le cinéma, le parvis et le hall du théâtre, la salle du Forum, l'hôtel de ville, le hall A du parc des expos, la place Lucien Bauchart, le marché couvert, la médiathèque Voyelles et même la basilique de Mézières, sous réserve d'un accord avec le diocèse.

 

La Sarc va connaître une réhabilitation complète, programmée sur deux ans

Un lifting pour la Ronde Couture

Après la Houillère et Manchester, les efforts des partenaires engagés dans le PRU (programme de rénovation urbaine) vont essentiellement se concentrer vers la Ronde Couture. Sur l'îlot nord, la ville va réaliser des cheminements (accessibles aux personnes à mobilité réduite) entre l'église, le Sarc et la bibliothèque, plus l'achèvement du parking rue des Mésanges et l'aménagement d'une aire de jeux. Au sud, le gros chantier sera l'aménagement d'un autre cheminement reliant cette fois la crèche Mésanges à l'école Viénot. Quant au Sarc, il va bénéficier d'une réhabilitation complète. Les activités seront provisoirement accueillies par l'école des Haybions, ce qui permettra à ce chantier lourd de s'ouvrir pour deux ans. Au programme, mise aux normes, isolation, toiture, façades... Les bailleurs sociaux vont pour leur part lancer plusieurs chantiers. L'immeuble en Y des 25-27 rue des Pivoines va être en partie déconstruit, la partie conservée bénéficiant d'une réhabilitation complète. Rue des Mésanges, la construction de 45 logements, lancée il y a peu, va se poursuivre pour se terminer en 2018. Enfin rue des Monts, 14 maisons individuelles vont sortir de terre.

 

Projet 2018, la rénovation des berges de Meuse

Et pour 2018 ?

Plusieurs chantiers marqueront l'année 2018, à commencer par la rénovation des berges de la Meuse. Le but est double. Il s'agit d'une part de doter enfin Charleville-Mézières d'un réseau de pistes cyclables, d'autre part de nous réapproprier les rives de notre fleuve, depuis trop longtemps laissées à l'abandon. La première tranche d'aménagements concernera la boucle autour du Mont Olympe. Autre « gros morceau » de l'an prochain, la refonte totale de la place de l'Hôtel de ville de Mézières et l'ouverture de cette dernière sur la Meuse Enfin, toujours à Mézières, l'an 2018 sera également marqué par le début des travaux de réhabilitation de la friche de la Macérienne : c'est la superbe halle Eiffel qui sera la première à en bénéficier.

 

On en garde pour 2018, notamment la rénovation de la place de l'Hôtel de Ville

eZ publish © Inovagora